De Hunger Games à The Hate U Give : qui est la jeune prodige Amandla Stenberg ?

Hunger Games, Darkest Minds, The Hate U Give… A chacun de ses films, la prestation de la jeune actrice Amandla Stendre est plébiscitée par les critiques. Retour sur le parcours d’une étoile montante du cinéma US.

1. Le public a découvert Amandla Stenberg dans Hunger Games
+

© JLPPA / Bestimage

La révélation Colombiana et Hunger Games

Amandla Stenberg, née d’une mère afro-américaine et d’un père danois, débute très tôt sous le feu des projecteurs. Elle enchaîne les contrats de mannequinat et participe à de nombreuses campagnes de publicité. A 13 ans, elle se fait remarquer par l’équipe du film Colombiana dans lequel elle va jouer la version jeune de Cataleya (Zoe Saldana). Tout s’enchaîne alors pour la jeune fille avec le blockbuster Hunger Games : elle sera Rue, tribut féminin du district onze qui se lie d’amitié avec Katniss.

Click Here: Italy Football Shop

Après sa prestation remarquée (les critiques ont loué l’alchimie qu’elle avait avec Jennifer Lawrence) qui a émue les fans, et du haut de ses douze ans, Amandla n’attend qu’une chose : qu’on lui propose des rôles complexes et non-stéréotypés. Elle n’hésite pas d’ailleurs à s’éloigner quelques temps des plateaux de cinéma, car elle le sait, sa carrière se fera au long cours, un projet après l’autre.

Elle profite de cette absence pour continuer ses études. Au cours de l’année 2015 elle publie sur son Tumblr une vidéo intitulée “Don’t Cash Crop On My Cornrows” qu’elle réalise pour un cours d’histoire, sur l’appropriation de la culture afro-américaine. Un exposé qui sera vu plus de deux millions de fois sur Youtube, et qui alimentera les débats au sein de la société. De quoi remettre Stenberg sur le devant de la scène. L’année suivante, elle apparaît dans le film indépendant As You Are, sur l’histoire d’amour interdite entre deux adolescents. Elle prête aussi sa voix au personnage de Bia dans Rio 2. C’est d’ailleurs à cette même période qu’elle lance son groupe de rock, Honeywater, et sort un premier EP.

Everything, Everything Bande-annonce officielle VO

A 18 ans seulement, l’actrice fait preuve d’une maturité remarquable : elle refuse un rôle dans le film Marvel à succès Black Panther. Dans une interview accordée à CBC Arts, la jeune femme explique qu’elle souhaitait laisser le rôle à une autre actrice : “Il y a tant d’acteurs noirs qui jouent des Africains que ça aurait été bizarre pour moi, en tant que métisse, de parler avec un accent nigérien et de jouer quelqu’un qui a la même couleur de peau que les autres.”

On la retrouve cette année-là dans la comédie romantique Everything, Everything où elle offre une prestation bouleversante dans le rôle d’une adolescente malade qui ne peut quitter sa maison.

La nouvelle voix d’une génération

En 2015, le Time Magazine la classe parmi les 30 adolescents les plus influents de l’année. A la même période, c’est la Fondation pour les Femmes qui la nomme “féministe de l’année”. Amandla n’hésite pas à jouer les porte-paroles pour la communauté afro-américaine et LGBTQ (elle fait par ailleurs son coming-out en juin 2018). Et ses choix de films s’en ressentent également. Elle est actuellement à l’affiche de  The Hate You Give – adapté du livre éponyme et inspiré du mouvement Black Lives Mater – dans lequel son personnage assiste à la mort de l’un de ses amis, non armé, tué par un policier. La lycéenne va choisir entre témoigner anonymement ou faire entendre sa voix et devenir le leader d’une protestation contre les violences policières. 

The Hate U Give – La Haine qu’on donne Bande-annonce VO

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *